Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 10:11

Harry potter et le prince de sang mele

Une violence accrue dans une atmosphère sombre et pesante caractérise ce nouveau volet des aventures de Harry Potter, d'où l'humour disparaît. Ce jeune sorcier prodige grandit et s'il n'est plus directement confronté à Lord Voldemort, du moins par la pensée, la puissance que regagne indiscutablement ce personnage ne lui laisse guère de répit ! Suspicion, trahison et batailles sanglantes semblent devenir le lot quotidien de Harry. Dans ce contexte, le conflit qui anime Ron et Hermione et les flirts qui vont et viennent entre les élèves semblent bien futiles. Un roman aux rebondissements multiples, aux réponses incomplètes qui se termine sur une note bien sombre.

 

Mon avis:

Et voilà, j'ai terminé l'avant dernier tome de cette fabuleuse saga et je me sens déjà nostalgique. Plus que 891 pages à lire et ce sera la fin... Ca va me manquer! Dire que j'ai passé tant d'années à refuser de m'y intéresser! Je me demande bien pourquoi! Mais d'un côté je ne regrette pas d'avoir attendu car j'ai eu la chance de pouvoir enchaîner les tomes les uns derrières les autres alors que si j'avais commencé à lire cette série dès la sortie du 1er tome j'aurai dû attendre des années avant d'arriver jusqu'au bout et je n'aurai pas supporté x) Si jamais, il reste encore quelques personnes qui ne les ont pas lus et qui comptent le faire, attention aux spoilers qui vont suivre!

Ce sixième tome fait inconditionnellement parti de mes préférés! Je l'ai dévoré du début à la fin sans jamais m'ennuyer une seule seconde. Dès les premières pages le suspense m'a arraché à mon canapé pour me transporter dans ce monde si magique! Encore une fois, on en apprend davantage sur Voldemort, sur son enfance et sur son ascencion dans le monde des sorciers. Les passages de flashback dans la pensine m'ont beaucoup plu, j'ai trouvé cela très intéressant et j'étais super contente à chaque fois que Harry recevait un parchemin de Dumbledore, l'invitant à venir dans son bureau pour découvrir un autre souvenir. Les choses se mettent en place tout doucement et on comprend de mieux en mieux comment Tom Jedusor en est arrivé là et surtout pourquoi il est immortel!

Dans ce tome, on découvre Drago Malefoy sous un autre aspect. La mission de Voldemort est trop dur pour lui, à plusieurs reprises il craque et il va même jusqu'à baisser sa baguette au moment fatidique. On aurait presque pitié de lui... mais finalement non. Si vraiment il ne voulait pas cela se finisse de cette façon il aurait du en parler et ils auraient tenter de trouver un moyen de protéger sa famille, mais de toute façon il semblait trop heureux d'etre un partisan du seigneur des ténèbres. Quant à Rogue, je ne sais pas trop quoi en penser. Depuis le début, je m'attendais à ce qu'il change de camp et qu'il retourne du coté de Voldemort, mais là en le lisant noir sur blanc, je me suis dit "non c'est trop gros il fait exprès afin d'obtenir des informations". Et puis, quand il a lancé le sortilège plus qu'impardonnable sur Dumbledore j'ai eu envie de crier "Mais non c'est pas possible, c'est vraiment la fin de Harry Potter là!!!!!!!!!!!!!" J'ai pensé qu'il allait rescuciter d'une manière ou d'une autre parce que sans lui, c'est pas possible quoi ! Trop de personnages importants et trop d'innocents ont été tué et ça sent plus que jamais le dénouement final...

Pour en revenir à Rogue, je me demande si il n'a pas été "obligé" de tuer Dumbledore à cause du serment inviolable qu'il a fait à Narcissa, serment qu'il a bien été forcé d'accepter sans ça il n'aurait pas eu la confiance des mangemorts... Bon c'est sur que ca n'excuserait pas du touuut son geste, mais ça expliquerait que Dumbledore ne s'est pas fait entièrement berner et que Rogue ne voulait pas vraiment le tuer.

Pour conclure, vous l'avez deviné j'ai vraiment adoré ce tome, plein de questions restent en suspens et j'ai hâte de me plonger dans le dernier pour découvrir la chasse aux horcruxes et bien sûr le dénouement final de cette saga si magique. J'en pleure déja ...

Note:

10/10

Repost 0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 08:00

  comment-se-debarrasser-d-un-vampire-amoureux.jpg

Jessica attendait beaucoup de son année de Terminale : indépendance, liberté, fêtes... Elle n'avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu ! Adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, Jessica découvre avec stupeur qu'elle est fiancée à un prince vampire depuis sa plus tendre enfance, et qu'il a bien l'intention de réclamer sa promise. Séduisant, ténébreux, romantique, Lucius est persuadé que Jessica va lui tomber dans les bras. Malheureusement, la jeune fille a d'autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu'il soit.

 

Mon avis:

Alors que ce livre était dans ma PAL depuis quelques semaines, Caelina a organisé une lecture commune de ce roman sur livraddict. Je me suis donc immédiatement inscrite, sachant que je mourais d'envie de le dévorer, je me suis dit que le lire en même temps que d'autres membres serait une super occasion.

Avec l'abondance de livres sur les vampires qui ont été publiés suite au phénomène Twilight, dur dur de s'y retrouver et de trouver un bon livre qui ne soit pas une pâle copie de cette saga. Et bien je peux vous dire honnêtement que je n'ai trouvé aucune ressemblance entre l'histoire de Bella et Edward et le roman de Beth Fantaskey. Alors bien sûr, on retrouve quand même le fameux triangle amoureux propre aux histoires de vampires, puisque Lucius désire Jessica qui elle, est intéressée par Jake un jeune ado de son lycée. Mais ce qu'il y a surtout de différent comparé aux autres livres du même genre, c'est que là pour le coup, la belle héroïne ne tombe pas éperdument amoureuse au premier regard du jeune homme aux dents pointues, c'est même plutôt l'effet inverse, il lui est insupportable. La particularité de cette histoire réside également dans le fait, que Jessica est déjà une vampire, mais qu'elle l'ignore jusqu'à ce que son promis débarque dans sa vie.

Au début, j'ai eu du mal à apprécier Lucius, il m'exaspérait avec ses manières hautaines, et puis au fil des pages, lorsqu'on en apprend un peu plus sur lui, sur sa vie en Roumanie, et surtout lorsque l'on assiste au rapprochement entre lui et Jessica/Antanasia, eh bien j'ai finalement changé d'avis sur ce personnage. Je l'ai trouvé très touchant, ce jeune homme qui a été élevé "à la dure" par ses oncles, qui a du mal à trouver sa place parmi toute cette violence, qui ne sait plus vraiment qui il est, et qui a peur de lui-même et de ses propres réactions. J'ai aimé la comparaison avec Heathcliff de l'oeuvre d'Emily Brontë, c'est un être déchiré, mais totalement passionné. Quant à Jessica, je l'ai beaucoup aimée dès le départ, elle est intelligente, rationnelle, pas sotte du tout, contrairement à la plupart des héroïnes de ce genre de livre.

L'humour est très présent dans ce roman, et j'ai parfois eu l'impression de lire le scénario d'un teenage movie américain grâce aux personnages qui font assez clichés, notamment la meilleure amie de Jessica, Mindy, une jeune fille plutôt niaise, obsédée par les beaux garçons et les chaussures; Faith, la pom pom girl blonde et prétentieuse, qui se croit au dessus de tout le monde et qui sort avec Ethan, le sportif écervelé. Il y a également Jake, le gentil paysan au physique parfait qui pourrait tout avoir du petit ami idéal, si sa petite amie en question n'était pas déja fiancée à un vampire Roumain. J'ai particulièrement aimé les lettres que Lucius envoie à son oncle Vasile pour l'informer en temps et en heure de l'avancement de sa relation avec sa présumée future femme en amérique, je les ai trouvées très drôles, car le jeune vampire est complètement dérouté face à certaines choses qui font parti de la culture américaine. De plus, j'ai trouvé que les lettres étaient très importantes, car comme la narratrice du roman est Jessica, cela nous permet de connaître les réels sentiments de Lucius face à tout ce qui se passe.

Pour conclure, je dirai que ce roman fut un véritable coup de coeur pour moi, et que j'étais un peu déçue pensant qu'il n'y avait qu'un seul tome, mais grâce à Simi j'ai appris qu'un tome 2 allait être publié l'année prochaine alors je suis contente et j'ai bien hâte de voir comment va évoluer cette histoire et surtout la relation entre Lucius et Jessica. Je songe également à lire l'autre roman de Beth Fantaskey, Alchimie. Cependant, petite déception pour le titre, que je trouve plutôt mal adapté, si ce n'est uniquement pour la première partie du roman. Le titre VO "Jessica's guide to dating on the dark side" correspond beaucoup mieux, enfin à mon sens.

Note:

8/10

Repost 0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 21:59

harry potter et l'ordre du phenix

Harry Potter a maintenant quinze ans. Il se morfond chez son oncle et sa tante pendant les vacances d'été, attendant impatiemment des nouvelles de ses amis. Mais la rentrée à Poudlard sera triste et studieuse, après un incident qui lui révèle l'existence de l'ordre du Phénix et la mission de ses membres. Tout est pesant pour le jeune adolescent, victime de sa destinée : on se moque de lui, il se sent incompris, et la nouvelle «grande Inquisitrice» envoyée à Poudlard pour évincer Dumbledore le déteste manifestement. Encore vivement traumatisé par ce qu'il a vécu dans le cimetière avec Lord Voldemort, il a du mal à faire surface.

 

Mon avis:

Ce 5ème tome de la saga de Harry Potter est tout à fait époustouflant et c'est avec une boule dans la gorge que j'ai tourné la dernière page. D'une part, parce que ce qui est arrivé à Sirius m'a beaucoup surprise, franchement je ne m'y attendais pas, et ca m'a beaucoup attristée, et également parce que là je réalise qu'il ne me reste plus que 2 tomes à lire :( 

J'ai vraiment adooooooréééééé ce tome, même si je trouve qu'il y a eu un peu moins d'action que dans les précédents, en effet il fallait s'y attendre avec un pavé de 1031 pages! Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il y a eu des longueurs car je ne me suis pas ennuyée, ne serait-ce qu'une seconde, mais disons simplement qu'il y avait beaucoup de petits détails à mettre en place, et que l'action à mis du temps à s'installer. Cependant, avec la fin, pas de quoi être déçue! Beaucoup de mystère s'éclairent concernant le passé de Harry, notamment pourquoi Voldemort a voulu le tuer alors qu'il était bébé, et pourquoi est-ce qu'il est en sécurité chez les Dursley (chose que je me demandais depuis un moment, je ne comprenais pas pourquoi Dumbledore le laissait à Privet Drive, alors qu'à mon sens, il n'y avait rien de plus simple pour Voldemort que de débarquer chez eux et de tuer 3 moldus afin d'avoir Harry).

Parmi les nouveaux personnages qui ont fait leur apparition, j'ai surtout retenu Luna Lovegood (Loufoca!) que j'ai beaucoup aimé, je l'ai trouvée fort sympathique, et la grande inquisitrice Ombrage, que j'ai littéralement détestééééé! Concernant les personnages habituels, j'ai bien apprécié les retrouvailles avec Ron et Hermione, mais également les jumeaux Weasley, le rapprochement avec Ginny et Neville, sans oublier Lupin, Fol Oeil et Rogue qui constituent de supers membres de l'ordre, malgré que ce dernier soit méchant avec Harry, moi je l'aime bien. Pour ce qui est de Sirius, il est un de mes personnages préférés alors bien entendu, j'ai été très heureuse d'apprendre qu'il faisait parti de l'ordre du phénix, je pensais que grâce à ça, il serait plus présent que dans le tome 4, mais... :(

Par contre, le ministère m'a exaspéré avec leurs tentatives malsaines de faire croire que Harry et Dumbledore avaient perdu la tête, mais au moins maintenant plus de risque de ce coté-là, ils ont bien été obligé d'admettre la vérité, il était temps! D'ailleurs, en voyant à quel point le monde des sorciers est corrompu, j'ai pensé avec amusement que le monde des moldus a au moins ca en commun avec eux.

Pour conclure, j'ai trouvé ce tome vraiment passionnant, et j'ai vraiment hâte de lire la suite. Pour ce qui est du film, je l'ai trouvé plutôt réussi et bien représentatif du livre.

Note:

10/10

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 20:41

elixir

Fille de la sénatrice Victoria Weston et d'un chirurgien renommé, Cléa a vécu toute sa vie sous le feu des projecteurs. Fuyant la célébrité, elle s'évade grâce au photojournalisme, une passion
transmise par son père qui lui permet de voyager à travers le monde. Lorsque ce dernier disparaît soudainement lors d'une mission humanitaire, les photographies de Cléa laissent apparaître la silhouette d'un étrange jeune homme qu'elle n'a jamais vu auparavant. Le jour où le destin l'amène à croiser le chemin de cet inconnu, elle est troublée par la puissante attirance qu'elle ressent pour lui. Alors qu'ils se rapprochent, ils décident de percer ensemble le mystère de la disparition du père de Cléa, et de lever le voile sur le secret, vieux de plusieurs siècles, de leurs liens si intenses… Pris au piège dans un dangereux triangle amoureux et la découverte d'un élixir magique, ils sont condamnés à parcourir le temps pour démêler les zones obscures de leurs passés, sauver leurs vies présentes… et futures.

 

Mon avis:

Lorsque j'ai appris que l'actrice Hilary Duff avait écrit un roman, je n'ai pu m'empêcher de vouloir absolument le lire, avec une certaine curiosité, je l'avoue, parce que un peu comme tout le monde je me suis demandé ce qu'elle valait en tant qu'auteure. Alors quand Blog-O-Book a proposé un partenariat avec les éditions Michel Lafon pour lire ce livre, j'ai sauté sur l'occasion ! Quand je l'ai reçu, j'ai tout d'abord trouvé la couverture absolument magnifique, mais en ouvrant ce livre, j'ai quand même été un peu déçue, sur la première page il est écrit "Elixir, par Hilary Duff avec Elise Allen" Elise Allen ? Alors c'est donc un roman écrit à 4 mains? Pourquoi est ce que ce n'est pas écrit sur la couverture et pourquoi personne n'en a parlé pendant la promotion de ce livre? Passé cette petite surprise, je me suis plongé dans la vie de Cléa, notre héroïne, et j'ai vite été happé par son univers. On entre très vite dans l'histoire, l'écriture est très fluide, peut-être même un peu trop simple, mais rappelons là qu'il s'agit d'un roman jeunesse alors disons que c'était certainement voulu. En lisant ce livre, je ne me suis pas ennuyée une seconde, tout y est réuni pour en faire un roman exaltant, il y a de l'amour, du fantastique et beaucoup de mystères, même si hélas les rebondissements sont assez prévisibles. Petite note négative, j'ai également trouvé que Cléa arrivait à tirer des conclusions de certaines choses avec un peu trop de facilité, ce qui rendait l'histoire peu crédible. Mais si l'on occulte tout ca, l'histoire est très bonne, j'ai adoré les personnages, que ce soit Cléa, sa meilleure amie Rayna, son ami Ben, et surtout le mystèrieux Sage. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la relation de Cléa avec ce dernier, c'est très romantique comme le dirait Rayna ! La fin, par contre, n'en est pas vraiment une, beaucoup de mystères n'ont pas été éclaircis, et les dernières lignes donnent l'impression qu'un second tome va suivre... J'ai un peu le sentiment de n'avoir lu que la moitié de cette histoire, c'est donc difficile de réellement le juger, mais je reste tout de même sur une note positive, car même si ce n'est certainement pas LE livre de l'année, il n'empêche que je l'ai trouvé fort sympathique! Encore un grand merci à BOB et aux éditions Michel Lafon!

Note:

7/10

Repost 0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 19:13

harry potter et la coupe de feu

La coupe du monde de Quidditch est un événement à ne pas manquer. Heureusement que les amis d'Harry Potter, les Weasley, l'invitent à assister au match avant la rentrée des classes de Poudlard -célèbre école de sorcellerie. Le retour des forces de "Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom" est à l'origine d'une succession d'évènements inquiétants, dont le premier survient à l'occasion de ce rassemblement international de sorciers. D'autres vont se succéder au cours de l'année scolaire, jusqu'à la finale du Tournoi des Trois Sorciers, et même au-delà. Harry Potter va devoir se défendre contre les attaques répétées de Lord Voldemort, qui veut le tuer pour reprendre son pouvoir.

 

Mon avis:

Ce 4ème tome des aventures de Harry Potter est vraiment excellent ! Une fois de plus j'ai été transporté, j'ai tourné les pages sans m'en rendre compte et comme d'habitude même si je voulais connaitre la clé de tous ces mystères, je ne voulais pas finir ce livre !! Il est écrit sur le 4ème de couverture que ce tome est le pilier central de la saga, et je comprends pourquoi, peu à peu beaucoup de choses se mettent en place, et on comprends de mieux en mieux ce qui est arrivé à la famille Potter, ainsi qu'à toute la communauté des sorciers au temps ou celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom était au pouvoir. Dans ce nouvel épisode, quelques nouveaux personnages font leur apparition, il y a les ministres Barty Croupton et Ludo Verpey, les élèves et leurs directeurs des écoles Beauxbatons et Durmstrang, la journaliste Rita Skeeter et le professeur Maugrey Fol Oeil. J'ai beaucoup aimé les scènes où les tâches du tournoi des trois sorciers se déroulaient, cela ajoutait beaucoup de suspense et je me demandais qui était la personne qui avait inscrit Harry et si c'était bien le fameux complice de Voldemort. J'ai eu beaucoup de plaisir également à retrouver les personnages habituels comme Hermione, Ron, Hagrid et Dumbledore. Par contre, j'aurai bien aimé que Sirius soit un peu plus présent. Quant à la fin, je l'ai trouvée énorme! Quel suspense, là on peut dire que l'on reste sur notre faim, impossible de ne pas lire la suite au plus vite! Pour ce qui est du film, je l'ai trouvé plus réussi que le précédent ! J'ai trouvé qu'il respectait un peu mieux l'histoire, et j'ai particulièrement apprécié la scène du cimetière, je l'ai trouvé vraiment bien fidèle au livre! Me voilà donc prête à m'attaquer au tome 5... Je m'approche dangereusement de la fin de cette saga, et je n'en ai pas envie, j'ai envie de faire durer le plaisir, comme le dit Mya ;) mais j'ai tellement envie de connaître la suite que je ne peux pas m'empêcher de me ruer sur le tome suivant.

Note:

10/10

Repost 0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 21:15

harry potter et le prisonnier d'azkaban

Sirius Black, le dangereux criminel, qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions. Frissons et humour garantis !

 

Mon avis:

Au risque de me répéter, je regrette vraiment d'avoir attendu si longtemps avant de lire les aventures de Harry Potter, mais je suis bien contente d'avoir fini par me décider à lire cette saga, sinon je serai vraiment passée à côté de quelque chose. Ce troisième tome est encore plus ensorcelant, une fois de plus j'ai été ravie de retrouver tous ces personnages que j'adore, et que l'on voit évoluer au fil des années. Le grand mystère de ce roman, c'est l'évasion de Sirius Black, donc dès le début le suspense est présent pour nous retourner littéralement la tête! On en apprend davantage sur les parents de Harry et les circonstances de leur mort. En parlant de mort, Voldemort lui n'est pas présent dans ce 3ème tome, bien qu'on en parle et que certaines choses tournent quand même pas mal autour de lui. Cette année, il y a également de nouveaux personnages, le professeur de défense contre les forces du mal, R. J. Lupin qui pour les élèves, est de loin le meilleur professeur qu'ils aient eu jusqu'à présent pour enseigner cette matière, mais qui est malade un peu trop souvent, ce qui est étrange, et le professeur de divination, Mrs Trewlaney, un personnage loufoque qui m'a agacée par moment. Hagrid, lui aussi est devenu professeur cette année, il leur donne des cours de soins aux créatures magiques, hélas, tout ne se passe pas comme prévu pour lui. J'ai beaucoup aimé la fin, quand tout s'explique enfin et que l'on fait le lien entre les différentes clés des énigmes. Ce troisième tome est beaucoup moins enfantin, et bien plus sombre que les précédents, en parti à cause des détraqueurs, les gardiens de la prison d'Azkaban, qui surveillent Poudlard afin de mettre la main sur Sirius. Pour ce qui est du film, j'ai été un peu déçue là, beaucoup trop de détails ont été changé, ils n'ont pas mis en scène certains passages qui à mon avis sont très importants. A croire, qu'ils ont voulu faire ce film le plus rapidement possible... c'est bien dommage.

Note:

10/10

Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 09:36

harry potter et la chambre des secrets

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potions magiques, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry et ses amis Ron et Hermione trouveront-ils le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Le deuxième volume des aventures de Harry Potter : un livre magique pour sorciers confirmés.

 

Mon avis:

C'est avec un énorme plaisir que je continue à lire les aventures, tome après tome, de mon cher petit sorcier si ensorcellant! J'ai dévoré celui-ci en 3 jours, et il m'était vraiment difficile de le fermer tant j'étais absorbée par l'histoire et tant je voulais connaître la suite. J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Harry et ses amis, Hagrid, Dumbledore et de faire la connaissance de Dobby qui m'a bien fait rire. Dans ce second tome, on en apprend un peu plus sur la vie de Harry, ainsi que sur celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, et le mystère autour de la chambre des secrets m'a réellement captivée. Honnêtement, jamais je n'aurai pensé être aussi accro à cette saga, mais c'est plus fort que moi, l'écriture de J. K. Rowling me transporte dans ce monde magique et je n'ai plus envie d'en revenir ! 

Note:

10/10

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 10:01

harry potter à l'ecole des sorciers

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

 

Mon avis:

Je regrette amèrement d'avoir attendu si longtemps avant de me plonger dans les aventures d'Harry Potter, je ne sais pas pourquoi ça ne m'intéressait pas jusqu'à présent. Grossière erreur. Je comprends à présent pourquoi cette saga a autant de milliers de fans. C'est tout bonnement génial !! Dès les premières pages, on est transporté dans ce monde fantastique, rempli d'aventures et d'humour, il n'y a jamais de longueurs dans ce récit, impossible de s'ennuyer. Les personnages sont tellement attachants, Harry, Ron, Hermione, Hagrid, Dumbledore... Ce premier tome est vraiment très prometteur, alors quand on me dit qu'en plus ce n'est pas le meilleur de la saga, je me dis "Mais alors, qu'est ce que ça doit être les autres?! :O" Je n'ai qu'une envie, c'est de mettre de côté tous les livres de ma PAL afin de me plonger uniquement dans les aventures du jeune sorcier, et c'est ce que je ferai dès que j'aurai fini "Un jardin sur le ventre" que je dois lire pour Blog-O-Book.

Note:

10/10

Repost 0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 10:27

1984

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. Big Brother vous regarde, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.

 

Extrait:
"La guerre c'est la paix
L'esclavage c'est la liberté
L'ignorance c'est la force"

"Si tous les autres acceptaient le mensonge imposé par le parti, le mensonge passait dans l'histoire et devenait vérité. Celui qui a le contrôle du passé a le contrôle du futur."

"Ils ne se révolteront que lorsqu'ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscients qu'après s'être révoltés."

"Il était entendu que lorsque le novlangue serait une fois pour toutes adopté et que l'ancilangue serait oublié, une idée hérétique - c'est à dire une idée s'écartant des principes de l'angsoc - serait littéralement impensable, du moins dans la mesure où la pensée dépend des mots."

 

Mon avis:

George Orwell, de son vrai nom Eric Blair, est un véritable visionnaire, il a écrit ce roman en 1948 et il est pourtant d'une modernité déconcertante. Il y raconte l'histoire d'une société sous l'emprise d'un régime totalitaire, où les gens sont manipulés par le gouvernement, où ils sont surveillés en permanence, épiés par leur écran de télé et dénoncés au moindre signe de rebellion envers l'état par leurs propres enfants, qui sont formés à devenir de véritables espions en herbe. Le passé est sans cesse réecrit par le parti, de façon à rester en parfaite cohérence avec leurs propos, par exemple, s'il déclenche une guerre contre un continent différent, ils ne le diront pas au peuple, ils réécriront simplement les journaux des derniers mois afin de changer le pays contre lequel ils étaient en guerre récemment, et lorsque le peuple lira le journal, il ne se rendra même pas compte du changement, tout simplement car le parti a dit que cela avait toujours été comme ça. Les sentiments tels que l'amour et l'amitié n'existent plus du tout, toute l'énergie et la frustration du peuple doit servir pour la guerre, et tout le monde se doit d'être entièrement dévoué à Big Brother. Lorsque que quelqu'un pense différemment et n'accepte pas entièrement ce régime totalitarisme, il se fait attraper par la police de la pensée, qui le confronte à des choses les plus horribles qui soient afin d'obtenir de sa part de faux aveux, puis d'organiser un procès truqué pendant lequel l'accusé devra se confesser publiquement, par la suite il sera tué, le plus souvent pendu en public, ou bien si le parti juge que l'accusé peut se repentir il lui lavera littéralement le cerveau de façon à ce que cette personne devienne elle aussi dévouée à Big Brother. Le parti a crée un nouveau language le "novlangue" qui sert à réduire le nombre de mot et par conséquent réduire la pensée, comme le clame le slogan de Big Brother: l'ignorance c'est la force! En conclusion, c'est un roman qui vous glaçe le sang, car toutes ces histoires de manipulations, de contrôles et de surveillances ne sont pas si loin de notre réalité, il vous fera certainement réfléchir quant à l'avenir de notre société, et vous vous demanderez si il existe un réel risque que l'on en arrive là... Restez discrets, Big Brother vous regarde !

Note:

10/10

Repost 0
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 16:43

carrie

Carrie White, dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, vit un calvaire : elle est victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu'elle le maîtrise encore avec difficulté... Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l'aimer, l'invite au bal de printemps de l'école. Une marque d'attention qu'elle n'aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d'un renouveau ! Loin d'être la souillonne que tous fustigent, elle resplendit et se sent renaître à la vie. Mais c'est compter sans la mesquinerie des autres élèves. Cette invitation, trop belle pour être vraie, ne cache-t-elle pas un piège plus cruel encore que les autres ?

 

Mon avis:

Carrie est le tout premier roman de Stephen King qui a été publié. J'ai tout de suite reconnu son écriture et son talent, comme quoi même si son excellence s'est accentué au fil des années, il a toujours eu ce don pour transporter ses lecteurs. Il nous raconte donc ici, l'histoire de Carrie, le vilain petit canard du lycée, victime des moqueries et agressions de ses camarades, et également de l'oppression de sa mère fanatique religieuse, jusqu'au jour où Tommy Ross, le petit ami d'une lycéenne qui veut se repentir des satires faites à Carrie, lui propose de l'emmener au bal. Bien que sa mère y soit très fortement opposée, la jeune fille accepte, et là va se jouer la plus grande tragédie que la ville n'ait jamais connue. Dès les premières pages du livre, on sait tout de suite que le bal de promo va se transformer en drame, car l'histoire est sans cesse coupée de retours en arrière, avec des témoignages de différents personnages présents au bal et de la commission d'enquête qui a été établie suite à cette soirée. Je regrette simplement d'avoir vu le film avant d'avoir lu le roman, car forcément, je connaissais déjà le dénouement de l'histoire bien que plusieurs éléments manquent à l'adaptation cinématrographique, alors malgré cela, c'est un roman haletant qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin. Ce n'est pas le meilleur livre de Stephen King, mais pour un tout premier roman, je dois dire qu'on ne peut être qu'admiratif.

Note:

8/10

Repost 0