Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 08:33

l'accro du shopping attend un bébé

Du cachemire sinon rien ! Becky est enceinte et s'il est une chose qu'une fashionista de son calibre peut se jurer, c'est bien d'éviter les couches recyclées à bébé Brandon. Ce sera de la layette griffée, le top de la tétine, le nec plus ultra du pyjama branché. Sa carte bleue chauffe déjà que l'échographie n'a pas encore révélé le sexe de l'enfant ! Qu'importe. La seule et unique question importante : à combien s'élève le découvert autorisé d'un placenta ? Du shopping de haut vol mais pas seulement : Becky n'en démord pas, il lui faut Venetia Carter. L'accoucheuse des stars et – surprise ! — l'ex-girlfriend de Luke, le mari de Becky et heureux papa. La situation devient vite intenable, tant la dame est vexante, machiavélique. Bref : neuf mois d'enfer, à prix cassés...

 

Mon avis:

Ce 5ème tome est pour moi le meilleur de la saga de l'accro du shopping ! Dans le tome précédent, on apprend que Becky est enceinte, tout lui sourit, elle est heureuse dans son couple, elle s'entend enfin (!) à merveille avec sa soeur (malgré les petits mensonges qu'elle doit lui faire pour éviter ses leçons de morale concernant son addiction au shopping), et elle va emménager dans une superbe maison, avec attention ... un dressing à chaussures!!! Tout pourrait être parfait, si elle n'avait pas la mauvaise idée de changer de gynéco pour se faire suivre par l'accoucheuse des stars, Venetia Carter, car voyez-vous cette dernière n'est autre que l'ex petite amie de son mari, Luke. Mais bien sûr, ça elle l'ignorait. Après s'être rassurée en se disant qu'après tout, c'était le passé de Luke, et qu'elle n'avait rien à craindre, voila que Venetia envoie des sms en latin à son cher et tendre, passe le voir à son bureau pour déjeuner avec lui et fait tout pour rabaisser et humilier Becky... C'en est trop pour notre héroïne qui est bien obligée d'admettre que non seulement Venetia veut récuperer Luke, mais qu'en plus son mari semble lui cacher des choses. Va s'ensuivre toute une succession de mésaventures farfelues dans lesquelles Becky va s'embarquer pour mener tout ça au clair.

Je dirai que ce tome est plus sombre que les précédents, un peu moins marrant même car cette fois, les problèmes de découvert et de factures impayées ont laissé place à un grave problème de couple. Malgré cela, j'ai adoré ce 5ème opus, Becky a grandi, elle a évolué et est de moins en moins nunuche. J'ai été étonné par son calme face à cette situation, elle qui est d'habitude si énergique, si délurée, je l'aurai plutôt imaginé montant un plan machiavélique avec Suze et Danny afin d'humilier Venetia. Mais peu importe, je me suis régalée, j'ai littéralement dévoré ce roman, j'adore cette saga et l'humour de Sophie Kinsella. J'ai hâte de lire la suite, et de voir comment s'en sort Becky avec Minnie !

Note:

10/10

Repost 0
Published by Mélanie - dans Chick Lit
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 12:00

Love---the-city.jpg

Deux nouvelles inédites sur l'amour et ses petits tracas par deux auteurs stars de la " Chick Lit " (littérature pour poulettes).

 

Changing People (Les gens changent) : Par le plus grand des hasards, Sarah se retrouve à poser du papier peint chez son ancien petit ami, qu'elle a quitté il y a quelques années alors qu'il venait de la demander en mariage. Elle laisse parler son coeur et se retrouve dans une situation... délicate !

 

Mon avis:

Eh bien, première impression, ça change du Sophie Kinsella habituel ! C'est la première nouvelle que je lis d'elle, je ne sais pas si elle en a écrit d'autres, je ne pense pas, et je suis un brin déçue. L'histoire est sympathique mais pas vraiment drôle, on est loin des aventures de Becky l'accro du shopping, alors d'accord c'est une nouvelle, c'est court, donc difficile d'y amener beaucoup de péripeties et de mésaventures, mais tout de même ça manque un peu de piquant.

Note:

5/10

 

The Bamboo Confessions (Les confessions du bambou) : Sur un coup de tête, Katie, New-Yorkaise bon teint, décide de partir au Vietnam, pour un séjour " routard ". Ses parents et son petit ami avocat ont bien du mal à comprendre ses motivations. Ce voyage sera pourtant l'occasion pour Katie de faire le point sur sa vie...

 

Mon avis:

Un tant soit peu plus d'action que dans la nouvelle précédente de ce recueil. Ayant lu le célèbre "Le diable s'habille en Prada" de Lauren Weisberger, j'étais curieuse de découvrir cette nouvelle et de voir ce que ça allait donner, résultat, c'est plutôt sympathique, même si ce n'est pas un chef-d'oeuvre, ni La nouvelle qu'il faut absolument lire... Je dirai que c'est sympa, on passe un passe un bon ptit moment en la lisant, mais on l'oublie aussitôt après avoir tourné la dernière page.

Note:

5/10

Repost 0
Published by Mélanie - dans Chick Lit
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 10:17

l-accroaunesoeur.jpg

Après une lune de miel à rallonge, Becky rentre à Londres et retrouve son train-train de citadine avec un goût amer : sa meilleure amie l'a remplacée par une fille se rapprochant plus du cheval que de l'idéal féminin, son jouet préféré - sa Carte Bleue - est bloqué, son mari est débordé. Mais le meilleur reste à venir : ses parents lui apprennent qu'elle a une sœur née des amours prénuptiales de son père ! Un nouvel horizon se dessine pour Becky : vivement la folle aventure familiale faite de séances intensives de shopping et de soirées pyjamas. Car elle n'imagine pas seul un instant que Jess soit tout sauf son double... ,Loin de renoncer malgré leurs différences, Becky va prouver une fois de plus qu'elle a plus d'un tour dans ses sacs !

 

Mon avis:
Ce 4ème tome est un pur délice ! Je l'ai quasiment lu d'une traite. Le personnage de Becky évolue au fil des romans et devient de plus en plus intéressante, elle mûrit et rencontre des problèmes un peu plus importants que ses soucis de carte bleue. En tout cas, elle me fait toujours autant mourir de rire, et je n'ai qu'une hâte, c'est de découvrir le 5ème tome de cette fabuleuse saga! D'ailleurs le 6ème vient de sortir aux USA et j'espère sincèrement que Sophie Kinsella compte en écrire encore beaucoup !
Note:

10/10

Repost 0
Published by Mélanie - dans Chick Lit
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 11:47

l'accrodushopditoui

Sa devise ? Je dépense donc je suis. Sa vision du devoir conjugal ? Choisir LA bague indémodable. C’est insensé et pourtant Becky Bloomwood va se marier ! Et inutile de dire que les préparatifs s’annoncent… catastrophiques : très vite, se pose la délicate question du lieu où célébrer l’union. Dans le jardinet ridiculement british de papa, avec tente bariolée et robe de mariée qui vous fait la silhouette «d’une saucisse dans un chausson de pâte feuilletée» ? Ou au mythique hôtel Plaza, sous l’égide de la belle-mère, authentique Cruella au total look fashion? Écartelée entre goût du luxe et respect des traditions, Becky la flambeuse va cette fois-ci devoir choisir. Pour le meilleur et pour le rire…

 

Mon avis:

Encore une réussite pour Sophie Kinsella ! Becky est toujours plus délurée et plus audacieuse que jamais, on la retrouve à nouveau dans une situation impossible et pourtant... oui elle arrive à s'en sortir, je l'ai trouvée un peu plus mature dans ce 3ème opus, notamment face à la crise existentielle de son mari... Je me suis amusée du début à la fin en lisant ce livre, je suis devenue une grande fan de Becky, c'est un personnage génial, irresistiblement et par dessus tout très drôle, j'admire son audace et j'adore le fait qu'elle arrive toujours à trouver Le truc pour se sortir de ses problèmes sans queue ni tête. En bref, je ne me lasse pas de cette saga et j'ai hâte de lire la suite.

Note:

8/10

Repost 0
Published by Mélanie - dans Chick Lit
commenter cet article
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 22:09

samantha-copie-1.jpg

Ni soirées, ni week-ends, ni vacances, ni amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son job d'avocate d'affaires et pour la promotion dont elle devrait bientôt bénéficier. Hélas, en une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres. Désespérée, elle prend la fuite et se retrouve à la campagne où, sur un malentendu, elle se fait embaucher comme gouvernante chez un couple de charmants excentriques. Micro-ondes, fer à repasser, aspirateur : Samantha découvre un monde inconnu peuplé d'objets étranges. Et ce n'est pas parce qu'on a 168 de Q.I. qu'on sait faire marcher une machine à laver ! Le bonheur est-il vraiment dans le pré ?

 

Mon avis:

Encore un bon roman de Sophie Kinsella, décidement je ne m'en lasse pas ! Encore une fois, les personnages étaient très attachants, que ce soit Samantha qui m'a fait de la peine car elle est totalement prise au piège de sa vie professionnelle, les Geiger qui malgrés leurs petites bizarreries sont pleins de bonté et de générosité et Nathaniel et sa mère qui sont des gens tellement vrais !  Je recommande ce livre à tous les mordus de travail, ca leur permettrait de méditer un peu sur leur vie, de se rendre compte des vraies valeurs, de ce qu'il y a de vraiment important dans la vie... et d'arrêter le surmenage !

Note:

10/10

Repost 0
Published by Mélanie - dans Chick Lit
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 16:59

lexismart.jpg

Lexi Smart est une fille plutôt normale : vingt-cinq ans, un boulot assez assommant, les dents pas très alignées, le cheveu désespérément terne, quelques kilos en trop, un appart minuscule, un fiancé un peu nul et très fauché et trois super copines avec qui elle fait la fête le vendredi soir. Un beau matin, Lexi se réveille dans une chambre d'hôpital avec un sourire parfait, une cascade de boucles blondes, une silhouette de sirène, un beau gosse de mari richissime... et une amnésie partielle due à un accident de voiture : trois ans de sa vie viennent de s'effacer, Lexi ne se souvient de rien. Qui est cette snobinarde qui prétend être sa meilleure amie ? Depuis quand Lexi vit-elle dans un loft luxueux ? Qu'a-t-elle fait à ses collègues pour qu'ils la surnomment le Cobra ? Et qui est ce mystérieux architecte qui la harcèle de messages ? Pour comprendre comment elle est passée de fille toute simple à garce carriériste, Lexi va devoir fouiller cette parenthèse de trois ans. Et ce qu'elle va y découvrir pourrait bien lui donner quelques leçons pour l'avenir...

 

Mon avis:

Une pure merveille de la chick-lit ! En gros c'est l"histoire de Mlle "Pas de chance" qui devient "Mme Parfaite"! Ce roman de Sophie Kinsella à un petit plus par rapport aux autres je trouve, il y a une véritable intrigue, on veut vraiment savoir si Lexi va retrouver la mémoire, si elle est vraiment heureuse avec son mari, si ce fameux architecte la mène en bateau ou non... Et puis, il nous fait réflechir, serait-on plus heureux avec une vie "parfaite"? Et la fin est magnifique !

Note:

9/10

Repost 0
Published by Mélanie - dans Chick Lit
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 12:09

lessecretsd-unefemme.jpg

Prenez un chef de pub de quarante ans, Guy.
Faites-le mariner avec sa femme Alice, jambes poilues et libido en berne, et ses deux enfants. Ajoutez une pincée de pin-up, beaucoup plus jeune, beaucoup mieux roulée et laissez reposer un peu. Puis projetez d'ennuyeuses vacances en famille. Guy considérera que ce sont les dernières et Alice, que c'est là l'occasion rêvée de concevoir un nouveau bébé. Dans un autre plat, disposez une tranche de Joe, qui vient de quitter sa femme pour sa jeune maîtresse enceinte, et une tranche de
Nina, ladite maîtresse. Faites accoucher cette
dernière en vous assurant bien qu'elle regrette aussitôt les nuits de fête entre copines. Dès que le ton commence à monter dans le couple, programmez des vacances de réconciliation. Vous aurez soin d'y adjoindre les deux premiers enfants de Joe afin que Nina le prenne mal. Vous n'avez plus qu'à mélanger le tout dans un hôtel-club en Italie. Laissez cuire huit jours à feu vif et vous obtiendrez un plat unique où les crises de nerfs le disputeront aux caprices des gamins sur fond de doutes existentiels. C'est prêt. Bon appétit. Et surtout, bonne chance...


Mon avis:

Humour, coups de théatres et rebondissements sont au rendez-vous! J'ai passé un trés bon moment avec ce livre, je ne me suis pas ennuyée une seconde et je me suis beaucoup amusée ! Petite mise en garde: l'humour est assez cru et la fin, assez surprenante...

Note:

9/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Chick Lit
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 11:39

lediables'habilleenprada

Andrea n'en revient pas : même avec ses fringues dépareillées, elle l'a décroché, ce job de rêve. La jeune femme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais ! Et devenir l'assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Une chance inouïe pour Andrea : des milliers d'autres filles se damneraient pour être à sa place ! Mais derrière les strass et les paillettes de cette usine à rêves se cache un enfer peuplé de talons aiguilles et de langues de vipère...

 

Extrait:
"Miranda avait pris l'habitude de nous appeler, Emily et moi, 'Emily', ce qui suggérait, pas entièrement à tort, que nous étions totalement interchangeables. Quelque part au fond de moi ça me vexait, (... ) mais j'étais vraiment trop crevée pour accorder de l'importance à un détail aussi insignifiant que mon prénom."

 

Mon avis:

Ce qui m'a le plus plu dans ce roman, c'est qu'on peut tous se reconnaitre dans le personnage d'Andréa, prise au piège d'une vie professionnelle abominable, avec une hiérarchie tyrannisante. Elle passe des nuits très courtes, elle n'a plus le temps de déjeuner, elle est fatiguée, tout le temps stressée, bon bien sûr c'est un livre et tout y est exagéré, c'est pour cela que c'est drôle, n'empêche que c'est pas si éloigné de la vérité que ça. En plus de ça, ce livre décrit de façon mesquine le milieu de la mode, et dénonce toutes ses superficialités, en bref un livre méchamment drôle !

Note:

7/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Chick Lit
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 11:23

lespetitssecretsd-emma-copie-1.jpg

Ce n'est pas qu'Emma soit menteuse, non, c'est plutôt qu'elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec Connor, son petit ami, au lit ce n'est pas franchement l'extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l'avouer. Mourir ? Justement... Lors d'un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit sa dernière heure arrivée. Prise de panique, elle déballe tout à son séduisant voisin. Tout et plus encore. Sans imaginer que l'inconnu en question est l'un de ses proches. Très proche même...


Extrait:

"Bien sûr que j'ai des secrets. C'est évident. Tout le monde en a.[...] Voici quelques exemples qui me traversent l'esprit:

1. Mon sac Kate Spade est faux.

2. J'aime le sherry, même si c'est ringard.

3. J'ignore ce que signifie ces quatre lettres : OTAN. Et je n'ai pas la moindre idée de ce que c'est.

4. Je pèse 59 kilos. Pas 49 kilos comme le croit Connor, mon petit ami. ( A ma décharge, j'avais l'intention de me mettre au régime quand je lui ai avoué mon poids. Et en plus, il n'y a qu'un chiffre de différence.)

5. J'ai toujours pensé que Connor ressemblait à Ken. Le Ken de Barbie."

 

Mon avis:

le premier roman de Sophie Kinsella que j'ai lu ! Un pur régal ! Emma est aussi attachante que Becky et aussi délurééée ! J'ai beaucoup ri en le lisant et je ne me suis pas ennuyée une seconde! J'adore l'humour de Sophie Kinsella !

Note:

10/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Chick Lit
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 11:16

l'accrodushopamanhattan

Becky Bloomwood, la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s’est guère assagie question finances. Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d’Angleterre si l’on n’en profite pas un peu ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé. Même s’il travaille du matin au soir pour monter sa nouvelle agence de communication à… New York ! Le rêve pour toute accro du shopping qui se respecte !
Aux anges, Becky s’envole avec lui vers ce paradis de la consommation où elle se grise à l’envi de soldes, de marques et de boutiques. L’ivresse tourne à la gueule de bois quand Luke découvre, un beau matin, dans un tabloïd anglais, un cliché de Becky en pleine frénésie d’achats sur la Cinquième Avenue. Autant dire adieu à leur crédibilité et à tous leurs grands projets. Mais la coïncidence est fâcheuse et Becky est sceptique face au hasard…

 

Mon avis:

Une Becky encore plus délurée! J'ai littéralement dévoré ce livre en quelques jours ! Toujours plus de situations cocasses les unes que les autres, ce tome est aussi bien que le premier ! Un pur moment de plaisir !

Note:

10/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Chick Lit
commenter cet article