Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 11:16

l'accrodushopamanhattan

Becky Bloomwood, la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s’est guère assagie question finances. Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d’Angleterre si l’on n’en profite pas un peu ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé. Même s’il travaille du matin au soir pour monter sa nouvelle agence de communication à… New York ! Le rêve pour toute accro du shopping qui se respecte !
Aux anges, Becky s’envole avec lui vers ce paradis de la consommation où elle se grise à l’envi de soldes, de marques et de boutiques. L’ivresse tourne à la gueule de bois quand Luke découvre, un beau matin, dans un tabloïd anglais, un cliché de Becky en pleine frénésie d’achats sur la Cinquième Avenue. Autant dire adieu à leur crédibilité et à tous leurs grands projets. Mais la coïncidence est fâcheuse et Becky est sceptique face au hasard…

 

Mon avis:

Une Becky encore plus délurée! J'ai littéralement dévoré ce livre en quelques jours ! Toujours plus de situations cocasses les unes que les autres, ce tome est aussi bien que le premier ! Un pur moment de plaisir !

Note:

10/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Chick Lit
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 16:50

confessionsd'uneaccrodushopping

 

Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu’un peu de shopping pour se remonter le moral… C’est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique ! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes… rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget ! Jusqu’au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s’efforce de s’amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes… Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l’achat et à l’appel vibrant des soldes ?

 

 

 

Mon avis:

On ne la présente plus ! Sophie Kinsella l'auteur de Chick Lit par excellence !! Ces livres sont parfaits pour les vacances si vous recherchez un roman pas prise de tête à lire tranquillou au soleil ;) J'ai passé un super moment en compagnie de Becky et j'ai ri à plusieurs reprises! A chaque fois qu'elle se retrouve dans une situation cocasse on se demande comment elle va s'en sortir et on se dit "non elle va pas oser!" et bien si, si elle ose à chaque fois! Mais ce qu'il y a d'intéressant avec ce roman, c'est que ce n'est pas seulement une succession de moments drôles, il y a une vraie histoire et on dévore vraiment les pages pour connaitre le dénouement !

A lire absolument si vous aimez la Chick Lit!

Note:

10/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Chick Lit
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 16:32

attrapecoeurs.jpg

"Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J.D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d'oeuvre, L'attrape-coeurs, roman de l'adolescence le plus lu du monde entier, est l'histoire d'une fugue, celle d'un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n'ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d'aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d'incertitude et d'anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L'histoire éternelle d'un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu."


Extrait:

"Mon rêve, c'est un livre qu'on arrive pas à lâcher et quand on l'a fini on voudrait que l'auteur soit un copain, un super-copain et on lui téléphonerait chaque fois qu'on en aurait envie. Mais ça n'arrive pas souvent."


Mon avis:

J'ai beaucoup aimé le style de Salinger, le roman est écrit à la première personne du singulier, avec un language très familier, on entre rapidement dans l'univers de Holden et pour ma part je me suis beaucoup attachée à lui, c'est un personnage simple et sincère. Je pense tout de même que c'est un roman qu'il vaut mieux lire en étant adolescent, ou alors il faut savoir le lire avec son âme d'enfant :)

Note:

9/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Classiques et Comtemporains
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 10:58

bucay.jpg

Pourquoi l'éléphant de cirque, capable d'arracher un arbre, reste-t-il sagement attaché à un maigre piquet ? Parce que, dès sa naissance, il y a été assujetti, et qu'incapable de s'en échapper à cet âge, il n'a plus jamais réessayé depuis. C'est par cette fable que Jorge Bucay, un thérapeute hors du commun, explique à l'un de ses patients qu'il est comme cet éléphant, relié à des centaines de piquets invisibles qu'il croit indéracinables. Et des histoires comme celles-là, Jorge en a beaucoup ! Limpides, faciles à retenir et bien plus éclairantes sur l'existence que n'importe quel discours théorique, elles constituent en effet la base de sa méthode, et elles s'adressent tout autant à son auditeur qu'à chacun d'entre nous...


Extrait:

"L'éléphant a un poids, une taille et une force extraordinaire. Au cirque, il est attaché à un simple pieu planté dans la terre avec une chaîne à l'une de ses pattes. On peut se demander pourquoi il ne s'échappe pas, il parait évident qu'un animal capable de déraciner un arbre peut facilement se libérer et s'en aller. Mais l'éléphant ne s'échappe pas, parce que dés son plus jeune âge, il a été attaché à un pieu semblable, étant un nouveau-né il manquait de force et malgré tous ses efforts, il n'a pas réussi à partir. Il s'est donc résigné à son sort. L'énorme éléphant adulte que l'on voit au cirque ne s'échappe pas parce qu'il s'en sent incapable, il garde le souvenir gravé de l'impuissance qui fut la sienne lorsqu'il était petit, et jamais il n'a tenté d'éprouver à nouveau sa force."

 

Mon avis:

Livre fort sympathique ! Ce n'est pas un roman puisqu'il est composé de plusieurs petites fables sur lesquelles méditer après les avoir lues. Il y a vraiment des histoires superbes dans ce livre, le genre d'histoires à relire lorsque l'on a le cafard.

Note:

10/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Classiques et Comtemporains
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 10:30

9782266145176.jpg

Mitch Albom est un journaliste sportif confirmé, lorsqu'il voit à la télé son ancien professeur de sociologie. Atteint d'une grave maladie, il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre.
Se remémorant ses années de fac, il se souvient combien ce professeur a marqué ses études et... lui-même. Refait alors surface la promesse qu'il avait faite à son sage professeur : je te donnerai des nouvelles. Mais son hyperactivité l'a peu à peu éloigné de l'essentiel. C'est cet essentiel que Mitch Albom va essayer de retrouver auprès de son professeur au cours de visites hebdomadaires qu'il va lui rendre.

 

Extrait:

« La vie ne cesse de nous tirailler d’avant en arrière. On veut faire une chose, et on est obligé d’en faire une autre. Quelque chose nous blesse, et pourtant nous savons que cela ne devrait pas nous blesser. On prend certaines choses pour acquises, même si on sait qu’on ne devrait jamais rien prendre pour tel."

 

Mon avis:

Très belle histoire pleine d'humanité et de vraies valeurs, on se remet beaucoup en question au fil des pages, certains diront que c'est plein de naîveté, mais c'est tellement sincère que c'est ce qui rend ce récit si magnifique.

Note:

9/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Histoires Vraies - Divers
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 10:04

par.jpg

Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Ses parents, brisés, finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l'endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme.
À la joie des retrouvailles, succèdent alors les interrogations. Où était Layla pendant cette période ? Avec qui ?
Et surtout : pourquoi est-elle revenue ?


Extrait:

"Voila, ils sont tous là, tous les trois, à quelques mètres les uns des autres, dans le petit théâtre que constitue ce hall d'aéroport. Mark, Evie, Alyson. Ils ne se connaissent pas, ne se sont jamais parlé, mais ils ont déjà quelque chose en commun. Tous les trois sont à un tournant de leur existence, à cran, proches de la rupture. Tous les trois ont un passé douloureux. Tous ont vu leur vie bouleversée par l'absence ou la mort. Tous se sentent à la fois victimes et coupables. Mais dans quelques minutes, ils vont prendre le même avion. Et leur vie va changer."

 

Mon avis:

Superbe histoire, emotions et suspense sont au rendez vous ! J'avoue avoir eu une petite pointe de déception en apprenant le dénouement de l'histoire car c'est un peu trop tiré par les cheveux mais ca reste un super moment, je me suis attachée aux personnages, en particulier à Evie qui m'a beaucoup touchée.

Note:

8/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Classiques et Comtemporains
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 21:52

 

Serastula.jpg

Elliott, médecin réputé, père comblé, ne s’est jamais consolé de la disparition d’Ilena, la femme qu’il aimait, morte il y a trente ans. Un jour, par une circonstance extraordinaire, ilest ramené dans le passé et rencontre le jeune homme qu’il était alors. Les années 1970 battent leur plein à San Francisco, Elliott est un jeune médecin plein d’ambition. Fera-t-il cette fois le geste décisif qui pourrait sauver Ilena? Saura-t-il modifier son implacable destin?
 
Extrait:
"-En admettant que ce soit vrai, pourquoi dites-vous que c'est moi qui l'ai tuée ?
    L'homme en face de lui marqua une pause comme pour bien peser chaque mot avant de confirmer : Tu l'as tuée parce que tu l'aimes mal.
    -J'ai entendu assez de conneries comme ça s'emporta Elliot en se levant.
    Tu l'aimes comme si vous aviez la vie devant vous ... Ce n'est pas comme ça qu'il faut aimer."



Mon avis:
Histoire touchante, comme tous les autres romans de Musso... pas mon préféré cependant.
Note:
7/10
Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Classiques et Comtemporains
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 21:36

Etapres.jpg

A huit ans Nathan est entré dans le tunnel de la « mort imminente ». Plongeant dans un lac pour aider une fillette, l'enfant s'est noyé.  Arrêt cardiaque, mort clinique, Et puis, contre toute attente, de nouveau, la vie. Vingt ans plus tard, Nathan est devenu l'un des plus brillant avocats de New-York. Il a tout oublié de cet épisode traumatisant, Il a même épousé la « petite fille du lac », Mallory, sa femme qu'il a passionnément aimée, puis qui l'a quitté, et qui lui manque comme au premier jour... Mais Nathan ignore que ceux qui reviennent de l'autre côté ne sont plus tout à fait les mêmes, Aujourd'hui il connaît la réussite, la notoriété et la prospérité. Il est temps pour lui de découvrir pourquoi il est revenu.

 

Extrait:

"Le plus important n´est pas de savoir si on est vivant après être mort, mais d´être vivant avant d´être mort."

 

Mon avis:

Jolie histoire, on rentre très vite dedans, et on se pose beaucoup de questions pour savoir comment cela va tourner. Néanmoins, je ne dirai pas que c'est le roman de Musso que je préfère.

Note:

6/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Classiques et Comtemporains
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 21:05

7-jrs-pr-une-eternite.jpgSan Francisco aujourd'hui. Lucas est le genre beau brun ténébreux un peu vénéneux sur les bords ; Zofia est une belle plante ingénue à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession. À qui s'en remettre pour que ces deux-là se rencontrent ? Au destin, forcément, qui s'en charge aux alentours de la quarantième page. Tous deux sont envoyés du ciel : Lucas est le délégué sur terre du diable, ici nommé le Président, et Zofia l'émissaire de Monsieur, c'est-à-dire Dieu en personne. Lucas et Zofia vont jouer sur le plan singulier la partie que le diable et Dieu jouent à l'échelle universelle. Le diable a plus d'un tour dans son sac et Dieu sait tout, par définition. Le seul impondérable c'est ce fichu Destin qui pousse page après page Lucas dans les bras de Zofia et fait croître entre eux un attachement très spécifique aux humains : l'amour.

 

Mon avis:

Il m'a un peu moins plu celui-là. Je m'attendais à beaucoup mieux et au final j'ai trouvé beaucoup de longueurs, et j'ai l'impression que tous les romans de Marc Levy se ressemblent... J'ai adoré "Et si c'était vrai" et "La prochaine fois", mais celui-ci en revanche ne me restera pas longtemps en mémoire, même si l'histoire reste tout de même sympathique. Il manque quelque chose qui aurait pu en faire une fois de plus un roman bouleversant.

Note:

5/10

Repost 0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 15:51

Sauve-Moi-MUSSO.jpg

Rien ne prédisposait Juliette et Sam à se rencontrer. Encore moins à tomber amoureux. Leur rencontre est explosive et magique. L'espace d'un week-end à New York, ils vivent le coup de foudre et la passion. Mais voilà, chacun a menti à l'autre. Sam en se prétendant marié, Juliette en racontant qu'elle est avocate. Juliette doit repartir pour Paris, et Sam l'accompagne à l'aéroport. C'est l'instant décisif où leur destin peut basculer, mais ni Sam ni Juliette n'osent prononcer les mots qu'il faut. Une demi-heure plus tard, la nouvelle tombe : l'avion de Juliette a explosé en plein ciel. Sam sombre dans le désespoir. Mais il ignore que leur histoire est loin d'être terminée...


Extrait:

"Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'eprend t'on que d'une seule?"

 

Mon avis:

Dans la lignée de Marc Levy, Guillaume Musso flirte entre histoire d'amour et surnaturel, et ce n'est pas pour me déplaire ;) J'ai adoré cette magnifique histoire, c'est un des romans de Musso que je préfère !

Note:

10/10

Repost 0
Published by read-with-me.over-blog.com - dans Classiques et Comtemporains
commenter cet article