Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 20:35

rage

Un beau jour de mai, Charles Decker, lycéen, tue sans préavis sa professeur de mathématiques, et prend le reste de sa classe en otage. Il oblige ses camarades à raconter la haine qu'ils éprouvent envers n'importe qui, n'importe quoi...

 

Extrait:
"La vie saine:
On peut passer sa vie entière à se dire que la vie est logique, prosaïque, saine. Saine, surtout. Je crois que c'est vrai. J'ai eu tout le temps d'y penser. Et je reviens toujours à la même déclaration de Mme Underwood, quelques secondes avant sa mort : "Vous comprenez donc bien que même si l'on augmente le nombre de variables, les axiomes eux-mêmes restent valides." J'y crois dur comme fer. Je pense, donc je suis. J'ai des poils sur le visage, donc je me rase. Ma femme et mes enfants ont été grièvement blessés dans un accident de voiture, donc je prie. Tout est logique, tout est sain. Nous vivons dans le meilleur des mondes possibles, alors passez-moi une Kent pour ma main gauche, une bière Bud pour la droite, allumez Starsky et Hutch, et écoutez cette note douce et harmonieuse de l'univers qui tourne gentiment sur son orbite céleste. C'est comme coca-cola, c'est ça. Mais comme le savent si bien la Warner Brothers, John Mac-Donald et l'autoroute-tombeau de Long Island, il y a un Mister Hyde caché derrière tous les joyeux lurons de Docteurs Jekyll, un visage noir de l'autre côté du miroir. L'esprit qui se cache derrière ce visage n'a jamais entendu parler de rasoirs, de prières ou de la logique de l'univers. Il suffit de tourner le miroir sur le côté, pour voir votre reflet se distordre de manière sinistre, d'un air mi-sain, mi-fou. Les astronomes appelent cette ligne de démarcation entre l'ombre et la lumière la ligne terminatrice."


Mon avis:

Publié en 1977, sous le pseudonyme Richad Bachman, ce roman a par la suite été retiré du marché à la demande de Stephen King lui-même, car il a apparement choqué certaines écoles. C'est un drame psychologique qui nous pousse à réfléchir et à se demander si oui ou non, on pourrait à notre tour, franchir cette ligne terminatrice. Il se lit d'une traite, grâce à son style de narration simple et direct. Encore une petite perle de Stephen king, même si le thème traité est très grave, il n'en reste pas moins très plaisant à lire et très touchant.

Note:

8/10

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie - dans Thrillers - Polars
commenter cet article

commentaires

marise 09/12/2010 02:59



J'ai lu quelques romans de Stephen King mais je n'ai pas adoré. Je vais lire d'autre livre de lui avant de dire si j'aime ou non... xd



readpocket 17/07/2010 19:16



Un tres bon Stephen King !