Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 09:08

l'homme qui voulait vivre sa vie

Ben Bradford est un modèle de réussite sociale. De la pression parentale cherchant à le détourner de ses ambitions artistiques, il a fait le moteur de son ascension vers les hautes sphères de Wall Street. Ben Bradford lutte, et pourtant, il est bien obligé de se rendre à l'évidence : "réussir", "le plus américain des verbes", le fait vomir. Ce n'est pas avec fierté qu'il pose son regard sur la somme de ses possessions, mais en détaillant chaque objet par le menu, connaissant son prix au dollar près, contraint d'admettre que sa frénésie de consommation dissimule mal un terrible besoin de se sentir exister. Sa luxueuse banlieue l'oppresse et croule sous l'épaisse couche de vernis de l'american way of life qui ternit pourtant un jour à la faveur d'une sordide histoire d'adultère. Et là, Ben Bradford commet l'irréparable. S'ensuit une fuite éperdue, l'adoption forcée d'une nouvelle identité, et la révélation d'un destin qui s'épanouit malgré lui.

 

Mon avis:

J'ai a-do-ré lire ce roman, tout y est présent pour que ce soit une pure merveille. Dans la première partie on découvre la vie de Ben Bradford, un homme ordinaire, qui se prédestinait à une carrière de photographe, et qui a finalement cédé face aux insistances de son père et s'est retrouvé avocat à Wall Street. Son métier ne lui plait pas, sa femme le délaisse complètement, son seul petit plaisir de la journée qui lui permet de s'évader de son quotidien bourgeois et ennuyeux, c'est quand il se retrouve dans sa chambre noire, bien qu'il ne soit jamais devenu professionnel, il n'en a pas oublié sa passion pour la photo. Alors même qu'il tente de reprendre espoir en son mariage, il apprend que sa femme le trompe. Complètement dévasté, il tue "par accident" l'amant de son épouse. Ne sachant que faire, il va mettre en scène sa propre mort, et fuir en prenant l'identité de sa victime. Dans la deuxième partie, on découvre de quelle façon Ben va se réinventer une vie, et si oui ou non, il va être rattrapé par son passé, et la fin est pour le moins surprenante. Ce livre est un petit bijou, je suis contente d'avoir découvert cet auteur et j'ai bien l'intention de lire ses autres oeuvres. "L'homme qui voulait vivre sa vie" a été adapté au cinéma, par des Français, ce qui est plutôt surprenant vu que Douglas Kennedy est un auteur Américain, (Ben oui, les Américains auraient du sauter sur l'occasion avant que les droits soient rachetés par les Français, qui selon moi, n'arrivent pas à la chevilles des Ricains niveau cinéma) j'ai hâte de voir ce film, mais avec une petite pointe d'appréhension car en général les films ne valent jamais les livres, j'espère qu'ils n'ont pas changé trop de choses au déroulement de l'histoire.

Note:

10/10

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 16/02/2011 20:18



Merci, c'est gentil =)


Et merci d'être passée sur mon blog ! (je me répète, mais c'est que ça fait toujours plaisir !)



Luna 13/02/2011 10:19



Oh je viens de voir ta réponse à mon commentaire !


Bah... C'est toujours les mêmes histoires...


 


Je l'avais connu car s'était un ami d'un crétin avec qui je sortais en première. Bref maintenant il ne sont plus amis =)


L'année dernière, il était en dernière année de prépa et moi en terminale, et en juin, bah fatalement avec les résultats du bac et ceux de ses concours, on s'est échangé nos mails... On ne se
connaissait pas vraiment, mais avec MSN, on est vite devenu de "vrais" amis.


Du coup, on a décidé de se revoir un jour et d'aller au ciné. Et pendant les séances de ciné, on se rapproche toujours (je crois que je n'ai pas à t'expliquer le phénomène !), du coup il a fait
le premier pas et maintenant ça fait trois mois qu'on est ensemble...


 


Enfin voilà :)


Encore merci de venir sur mon blog =)



Mélanie 13/02/2011 11:08



Ah, jolie histoire :) Je vous souhaite beaucoup de bonheur ensemble :-D



Luna 01/02/2011 16:25



Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire ce livre, mais sans le film je ne serais pas avec mon amoureux =)


Bref, je ne l'ai pas encore lu, mais je l'aime déjà !


(un jour, je le lirais... c'est décidé !)



Mélanie 01/02/2011 19:08



Han raconte raconte !


Je suis curieuse et j'adoooore écouter ce genre d'histoire :p



MyaRosa 28/01/2011 13:39



Waouh.. Je suis bien contente de lire ton avis, car je l'ai eu en cadeau et à vrai dire, il ne me tentait pas du tout...



Mélanie 28/01/2011 18:34



Ah oui ? Moi, j'aime beaucoup Douglas Kennedy :) J'ai hâte de lire ta chronique afin de voir si il t'a plu à toi aussi!



nodreytiti 26/12/2010 00:57



Alors je te conseille vraiment de le lire, surtout si tu as aimé celui-ci, car je l'ai trouvé meilleur. J'ai moi aussi la femme du Ve dans ma PAL, j'ai hâte de le lire.



Mélanie 26/12/2010 10:42



Ah je te remercie du conseil ! Je vais le lire très prochainement alors :-D