Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 08:08

l'attentat khadra

Dans un restaurant de Tel Aviv, une jeune femme se fait exploser au milieu de dizaines de clients. À l'hôpital, le docteur Amine, chirurgien israélien d'origine arabe, opère à la chaîne les survivants de l'attentat. Dans la nuit qui suit le carnage, on le rappelle d'urgence pour examiner le corps déchiqueté de la kamikaze. Le sol se dérobe alors sous ses pieds: il s'agit de sa propre femme. Comment admettre l'impossible, comprendre l'inimaginable, découvrir qu'on a partagé, des années durant, la vie et l'intimité d'une personne dont on ignorait l'essentiel? Pour savoir, il faut entrer dans la haine, le sang et le combat désespéré du peuple palestinien...


Extrait:

"J'ai voulu que tu comprennes pourquoi nous avons pris les armes, pourquoi les gosses se jettent sur les chars comme des bonbonnières, pourquoi nos cimetières sont saturés (...) pourquoi je veux mourir les armes à la main... Pourquoi ta femme est allée se faire exploser dans un restaurant. Il n'est pire cataclysme que l'humiliation. C'est un malheur incommensurable. Ca vous ôte le goût de vivre. Et tant que vous tardez à rendre l'âme, vous n'avez qu'une idée en tête: comment finir dignement après avoir vécu misérable, aveugle et nu? Personne ne rejoint nos brigades pour le plaisir. Tous les garçons que tu as vus, les uns avec les frondes, les autres avec des lances-roquettes, detestent la guerre comme c'est pas possible. Parce que tous les jours l'un d'eux est emporté à la fleur de l'âge par un tir ennemi. Eux aussi voudraient jouir d'un statut honorable, être chirurgiens, stars de la chanson, acteurs de cinéma, rouler de belles bagnoles et croquer la lune tous les soirs. Le problème, on leur refuse ce rêve docteur."

 

Mon avis:
Ce roman est un pur chef-d'oeuvre. Il fallait avoir de l'audace pour écrire une histoire traitant du conflit israélo-Palestinien, et Khadra l'a fait avec une telle émotion et une telle justesse que c'est définitivement une lecture dont on ne sort pas indemne. Ce livre résonne en vous des heures encore après avoir tourné la dernière page, parce que c'est bien plus qu'un simple roman, le docteur Amine Jafaari n'est peut-être pas réèl, mais il existe bien à travers des milliers de gens, et si avant même d'avoir ouvert ce livre, j'avais conscience de ce qui se passe au proche-orient, et bien j'ai malgré moi été bouleversée par cette lecture, elle est trop réelle, trop actuelle, et désormais il me sera impossible de regarder le JT de la même façon. Sans vouloir polémiquer, comment le reste du monde peut-il rester sans bouger ? Comment a-t-on pu laisser les choses en arriver là ? Je pense qu'une bonne majorité de la population n'a aucunement conscience de ce qui se passe, parce que tant que ça ne leur arrive pas, dans leur petit foyer à eux, inutile de s'en préoccuper, oui l'homme est égoîste. Pourtant si le monde était solidaire, ce genre de choses n'arriverait pas, et c'est tellement triste de se rendre compte qu'on pourrait avoir le pouvoir d'arrêter tout ça, mais que le seul problème c'est qu'on s'en fout.
A côté de ça, ce n'est pas seulement un livre sur la guerre, c'est également un livre d'amour, l'amour d'un mari pour sa femme, un homme qui pense que pour la rendre heureuse il suffit de la couvrir de richesses, il prend trop les choses pour acquises, et sa femme finit par lui échapper, et là démarre la grande remise en question de sa vie. C'est pour toutes ces raisons qu'il faut absolument lire ce livre. Merci monsieur Khadra pour ce magnifique chef-d'oeuvre qui je l'espère va éveiller des consciences.

Note:

100/10 (!)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 24/05/2011 18:39



"L'attentat" de Yasmina Khadra est un sacré bouquin. Du genre qui prend au trip, qui nous touche, bien qu'en France, on ne soit pas vraiment confronté à ce "genre de problèmes"... Mais d'un autre
côté, ça ne se passe pas très loin de chez nous.
"L'attentat" nous rend plus attentif à ce qui nous entoure, nous sensibilise à ces guerres dont nous ne nous sentons pas "concernés".
Ce n'est pas pour autant un livre vraiment sombre et certainement pas "gore", on y parle surtout beaucoup de sentiments. Cela dit il se passe beaucoup de choses graves dans ce livres, mais la
façon dont ces thèmes sont abordés dans ce livre change du commun... ce qui nous touche d'autant plus au cœur... A lire !

D'ailleurs, si ça t'intéresse, je viens de publier mon avis sur ce livre sur mon blog...
Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Laeti (histoires-de-livres) 15/11/2010 11:32



Il fait partie de mes livres à lire... j'avais adoré "ce que le jour doit à la nuit". Ton avis positif me donne encore plus envie de courir l'acheter...


:)