Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 12:07

couv25045494.gif.jpg

Patty a décidé une fois pour toutes d'être la femme idéale. Mère parfaite, épouse aimante et dévouée, cette ex-basketteuse ayant un faible pour les bad boys a fait, en l'épousant, le bonheur de Walter Berglund, de St. Paul (Minnesota). A eux deux, ils forment le couple « bobo » par excellence. En devenant madame Berglund, Patty a renoncé à bien des choses, et d'abord à son amour de jeunesse, Richard Katz, un rocker dylanien qui se trouve être aussi le meilleur ami de Walter. Freedom raconte l'histoire de ce trio, et capture le climat émotionnel, politique et moral des Etats-Unis de ces 30 dernières années, dans une tragi-comédie d'une incroyable virtuosité. Comment vivre ? Comment s'orienter dans une époque qui semble devenue folle ? Jonathan Franzen relève le défi et tente de répondre à cette question, avec cette histoire d'un mariage d'une implacable cruauté.

 

Mon avis:

J'ai lu FREEDOM grâce au site Price Minister, dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire, je tiens donc tout d'abord à les remercier de m'avoir envoyé ce livre. Ca faisait des semaines que j'entendais parler de Jonathan Franzen, comme étant un auteur fabuleux qu'il fallait absolument lire, alors quand je l'ai reçu je me suis jetée dessus. J'ai trouvé la couverture magnifique et le titre accrocheur et plein de mystère.

Bon pour être tout à fait honnête, j'ai beaucoup aimé ce roman, mais je pense qu'il aurait été beaucoup mieux si l'on avait supprimé un bon nombre de longueurs inutiles. Ca n'engage que moi, bien sûr. Malgré ça, j'ai vraiment apprécié l'histoire, tous ces thèmes qui y sont abordés, tels que l'amour, la fidélité, l'écologie, la politique, la quête de soi, ce sont vraiment des thèmes que j'aime retrouver dans ce genre de littérature.

Pour moi le gros point positif de ce livre, c'est que l'auteur arrive vraiment à nous faire entrer dans la peau de chaque personnage, que ce soit Patty, Walter, Richard, Joey, Connie... Leurs caractères et leurs personnalités y sont tellement bien décrites, que l'on a l'impression de réellement connaître ces gens, et l'on peut presque anticiper leurs réactions. J'ai adoré suivre leur transformation progressive au fil du temps, (c'est à dire des années 70 jusqu'à 2011) les épreuves qu'ils subissent les font changer, et l'on peut suivre leur évolution, et voir comment ils avancent dans la vie.

Donc, comme je le disais, malgré certaines longueurs, j'ai tout de même fort apprécié ce roman, notamment grâce à l'écriture agréable de Jonathan Franzen, mais aussi parce que derrière chaque passage un peu long de ce récit, se trouve un évènement qui enrichit l'histoire et lui redonne de la vie. J'ai tourné la dernière page hier soir, et j'avoue que mon esprit est encore hanté par ces personnages.

En conclusion, je dirai tout simplement que si l'on retirait toutes les longueurs inutiles on aurait un livre de 400 pages qui pourrait vraiment être parfait !

 

Note: 7/10

rentree_litteraire.png

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dona Swann 10/12/2011 12:21


Peut-être ces longueurs (qui m'ont parfois pesé) étaient-elles nécessaires pour créer cette intimité, cette familiarité avec les personnages et l'anticipation de leurs réactions, que tu décris si
bien. Moi, je ne regrette pas du tout de l'avoir lu.


Et j'avoue que j'ai appris à l'occasion de ce match de rentrée qui était Franzen et qu'effectivement, il est "à connaître".

Philippe D 02/11/2011 21:40



Beaucoup ont choisi ce titre apparemment. J'ai préféré demander "Rien ne s'oppose à la nuit" et je n'ai pas été déçu.


Bonne soirée.



Laeti (histoires-de-livres) 25/10/2011 15:15



J'en entends beaucoup parler, mais toutes ces longueurs dont tu parles me rebutent un peu!


Grace au match de la rentrée littéraire, j'ai eu la chance de lire "Rien ne s'oppose à la nuit" de Delphine de Vigan



Nodrey 20/10/2011 19:36



Oh je suis contente de voir que ton blog est à nouveau actif!


J'avais hésité à prendre celui-ci pour les matchs de la rentrée littéraire, finalement j'avais choisi Les souvenirs, que je suis en train de lire et que j'aime beaucoup.


En tout cas j'espère avoir l'occasion de lire celui-ci.



Mélanie 20/10/2011 20:26



Ah c'est gentil, mais je ne pense pas prendre le temps de chroniquer toutes mes lectures, ce sera juste occasionnel! En tout cas, merci à toi d'être passée, ça me fait plaisir!



MyaRosa 20/10/2011 15:52



Je l'ai reçu également. J'espère qu'il me plaira car c'est un bon pavé quand même.



Mélanie 20/10/2011 16:58



Je pense qu'il te plaira, mais c'est vrai qu'il est vraiment loooong et c'était difficile de ne pas abandonner par moment, mais à la fin je n'ai pas regretté d'avoir été jusqu'au bout !


A bientôt